30 mai 2012 | Réseaux sociaux

Facebook : d’Instagram à Camera

Le 9 Avril dernier, Facebook rachetait Instagram, l’application gratuite de modification et partage photo en ligne sur mobile, pour une somme record de 1 milliard de dollars.

Plus d’un mois et demi après, Facebook démontre qu’il n’a pas perdu de temps en lançant son application de partage photo en ligne : Facebook Camera.

 

Camera, une application photo classique à la mode Facebook.

Camera s’inspire largement (et de manière légitime) du principe d’Instagram, qui est de prendre un cliché via son Smartphone, puis de le modifier, en y appliquant un filtre, en le recadrant puis en le partageant.

Mais ce qu’il y a de nouveau, c’est qu’il est vraiment facile d’utiliser les fonctions Facebook sur ce même cliché : identification d’un ami d’un effleurement du visage, partage de photo une par une ou groupées sur son profil Facebook, via un seul clic.

C’est donc à la fois le plaisir de faire des photos, et de les modifier tout en facilitant leur partage sur le réseau social le plus populaire du monde.

Cette application est d’ores et déjà disponible gratuitement sur l’App Store américain depuis le 29 Mai dernier.

Vers un Facebook vraiment mobile ?

Facebook s’est certes développé de manière exponentielle sur les supports classiques de PC fixes et portables, mais il peine encore à tirer son épingle du jeu face à la multitude d’applications de partage, de discussion instantanée et de flux social sur le marché du mobile.

Cependant on ne peut nier l’intention vivace de se rattraper à ce sujet lorsque l’on observe les différents rachats effectués : après Instagram, c’est au tour de l’application Glancee d’être rachetée un mois plus tard.

L’application permet de géolocaliser ses contacts Glancee, tout en repérant des inconnus qui utilisent l’application et ont certains centres d’intérêts en commun.

Facebook Camera

Des rumeurs qui soutiennent la thèse.

Des rumeurs plus récentes parlent d’un possible rachat du navigateur Opéra (groupe Norvégien Opéra Software ASA), qui a connu une croissance fulgurante de 28% dans la navigation internet mobile -entre autres- (46,8 millions de dollars de chiffre d’affaires).

Aujourd’hui, c’est le New York Times lui-même qui rapporte une rumeur selon laquelle Facebook prévoirait même de lancer son propre Smartphone, avec très certainement, en intégration software, un pack d’applications Facebook prêtes à l’emploi.

Selon un email d’un des responsables stratégiques de la firme, il s’agirait en priorité d’agir de concert avec les opérateurs, ou même avec les fournisseurs de systèmes d’exploitation pour proposer une expérience « profondément sociale » de l’utilisation du Smartphone.

Un épisode du feuilleton Facebook, qui viendra certainement rassurer les investisseurs, inquiets suite à une première semaine de cotation en bourse assez désastreuse

Sources : Journal du Net.

Laisser un commentaire

Ces articles sont également susceptibles de vous intéresser :