26 avril 2013 | Conseils en Référencement

Rel=canonical et les erreurs à ne pas faire

La mise en place de balises canonical sur votre site est un très bon moyen de combattre le contenu dupliqué.

Mais attention, son installation peut parfois être compliquée. Retrouvez les détails dans notre article.

 

L’attribut rel= »canonical »

Cet attribut est à utiliser si plusieurs pages de votre site comportent un contenu fortement similaire (un listing de produit classé par couleur ou par prix par exemple, qui aurait le même contenu mais affiché dans un ordre différent).

L’intégration d’un attribut rel= »canonical » aura donnera l’indication suivante aux moteurs de recherche : « Nous avons plusieurs pages au contenu identique, mais c’est cette page qui est la plus utile. Elle est à prendre en priorité dans les résultats de recherche ».

Plus d’informations sur le fonctionnement du rel= »canonical »

Bonnes pratiques pour le rel=canonical

Google recommande plusieurs bonnes pratiques pour l’utilisation de l’attribut rel=canonical :

  • Une grande partie du contenu de la page dupliquée doit être présente sur la version canonique.
  • Vérifiez que l’URL ciblée pour le rel=canonical existe (pas d’erreur ou de « soft 404″).
  • Vérifiez que l’URL du rel=canonical ne contient pas de noindex (par le robots.txt ou les meta tag).
  • Assurez-vous que l’URL utilisée dans le rel=canonical est bien celle que vous voulez afficher dans les résultats des moteurs de recherche.
  • Insérez le rel=canonical dans le <head> de la page ou encore dans le Header HTTP.
  • Ne renseignez qu’une seule rel=canonical par page. Si plusieurs sont présentes, elles seront toutes ignorées par les moteurs de recherche.

Les erreurs à ne pas faire avec le rel=canonical

Erreur 1 : rel=canonical sur une série de pages paginées

Placer un rel=canonical de la page 2 sur la page 1 n’est pas une utilisation correcte de cet attribut, car ces pages n’ont pas un contenu dupliqué. Utiliser le rel=canonical dans cette situation ne ferait que bloquer l’indexation du contenu des pages 2 et des suivantes.

En cas de contenu paginé, Google recommande de placer le rel=canonical sur les pages individuelles de contenu, ou encore d’intégrer des attributs rel=”prev” et rel=”next”.

Erreur 2 : URLs absolues et relatives

L’attribut rel=canonical est contenue dans un tag <link>, et comme la plupart des tags HTML, il accepte les URLs relatives et absolues.
L’URL relative « partira » à partir du répertoire actuel, alors que l’URL absolue va contenir le chemin entier (avec les http:// ).

Le risque ici est d’utiliser une URL relative qui serait mal interprétée et qui rendrait le rel=canonical défectueux. Préférez donc l’utilisation d’URL absolues qui présentent moins de risques.

Erreur 3 : Déclaration multiple ou non intentionnelle

Il se peut qu’un rel=canonical se retrouve sur vos pages sans que cela soit voulu, par exemple en créant une nouvelle page à partir d’un modèle en oubliant qu’il y avait un rel=canonical sur ce modèle.

Il se peut également que plusieurs rel=canonical soient présents sur la même page, générés par des plugins SEO un peu trop zélés (Dans ce cas, Google ignorera tous les rel=canonical présents).
Vérifiez donc bien le code source de vos pages, surtout au niveau de la section <head> ou les liens rel=canonical peuvent être dispersés.

Erreur 4 : rel=canonical dans le <body>

Le lien rel=canonical doit toujours apparaitre dans la section <head> du code html, le plus tôt possible. Si un rel=canonical est présent dans la section <body>, il ne sera pas pris en compte.

Conclusion

Pour faire en sorte que votre rel=canonical soit bien utilisé et pris en compte sur votre site :

  • Vérifiez que la majorité du contenu textuel de la page dupliqué soit présent sur la page canonique.
  • Vérifiez que le rel=canonical n’est présent qu’une seule fois et dans la section <head> de la page.
  • Vérifiez que le rel=canonical pointe une URL existante et qui possède le bon contenu.

5 Commentaires to “Rel=canonical et les erreurs à ne pas faire”

  1. Merci pour cet article! Mon référencement sur Google est limité à cause du DC interne. Sur mon site de petites annonces cette balise sera utile car J’ai beaucoup de DC interne lié à la localisation des annonces.

  2. Merci pour l’explication sur rel= »canonical » était très utile.

  3. Clem Sou dit :

    Merci pour l’article et les conseils sur les bonnes pratiques. C’est bien de refaire un tour d’horizon sur cette balise qui aide beaucoup à luter contre le DC comme le souligne Jean.

  4. « Le lien rel=canonical doit toujours apparaitre dans la section du code html, le plus tôt possible. »

    Non, pas le plus tôt possible. Il doit être dans la section « head », c’est tout. L’ordre les balises n’a pas d’importance dans la section « head ». Il vaut mieux bien ranger pour la lecture humaine, pas pour les bots.

  5. Anthony dit :

    Bonjour,
    Mais est-ce que l’emploi d’une balise rel=next permet d’éviter le contenu dupliqué entre les pages d’archives ?

Laisser un commentaire

Ces articles sont également susceptibles de vous intéresser :